ONFPP/ WILD CHIMPANZEE FOUNDATION UNE PREMIERE FORMATION EN CARTOGRAPHIE ESPECES ANIMALES ET VEGETALES DEMARRE A LABE.

 

 

Dépêché à Labé par le directeur général de l’office national de formation et de perfectionnement professionnel (ONFPP), le chef de la division formation continue Etienne KAMANO a procédé ce lundi 16 mai 2022 au lancement de deux sessions de formations à l’intention des employés de Wild Chimpanzé Foundation (Fondation pour les chimpanzés sauvages) qui assure la gestion du Parc National du Moyen-Bafing. La première session en cartographie lancée à l’Université Amadou Dieng, concerne 30 personnes. Pour la deuxième qui a pour thème Excel intermédiaire, 15 employés prennent part dans la salle de formation de la fondation. Le mobile est de renforcer leurs capacités en termes de traitement et de gestion de données cartographiques. Elle va s’étendre sur cinq (5) jours sur financement de l’office national de formation et de perfectionnement professionnel (ONFPP).

 

Ces formations visent à renforcer les capacités opérationnelles des agents de la fondation pour les chimpanzés sauvages. Elles seront exclusivement orientées sur les activités quotidiennes des agents. Pour le gestionnaire du parc National du Moyen -Bafing KASANGIJ A KASANGIJ PATRICK, cette formation vient à point nommé. ’’ Nous voulons désormais que les sources de nos données récoltées sur le terrain soient connues. Il s’agira par exemple, comment on peut prendre des informations sur la faune sauvage, comment on peut prendre les cordonnées dans la brousse, on peut traduire ces cordonnées en termes de carte. Il   s’agira aussi pour des personnes qui travaillent dans les consultations communautaires, de prendre des informations sur des réunions, des personnes et de localiser clairement des villages dans lesquels ils ont travaillé. Aussi, des informations sur l’accompagnement des agriculteurs, localiser chaque champ qui est dans la brousse, être capable de traduire ça sur une carte et faire un rapportage clair’’.

 

 KASANGIJ A KASANGIJ PATRICK Gérant du Parc

Le parc national du moyen -Bafing est une des réserves naturelles les plus importantes en Afrique de l’Ouest. Avec une superficie de 6.6767 km2, il abrite une population de 4.000 chimpanzés,47 espèces de mammifères et   208 espèces d’oiseaux. Depuis sa création le 05 mai 2021, toutes ses données sont géo référencées. L’occasion est donc opportune pour le formateur du cabinet SK MULTISERVICE de concentrer son intervention sur deux volets. Environnemental et cartographique. Une pédagogie qui permettra de définir les besoins réels de la fondation et espérer trouver des réponses rapides dans le domaine de la cartographie. L’aménagement, la cartographie de l’espèce animale, végétale et l’utilisation de l’outil cartographique le QGIS sont autant de thématiques à développer. Pour bien cerner, ces 30 jeunes auront cinq jours de cours théoriques et pratiques indique Kabinè KOUROUMA.

kabinè KOUROUMARA

Pendant ce temps, 15 autres agents de la même fondation se familiarisent avec les outils informatiques dans son enceinte. Il s’agit de : Excel avancé et intermédiaire pour soutenir les données cartographiques. Toutes ces formations ont été lancées par le chef de la division formation continue de l’office. Pour Etienne KAMANO, c’est un exercice quotidien pour son institution qui   caresse l’espoir de rendre plus compétitive les entreprises locales.

‘’ Nous, notre rôle que l’Etat nous a confiés, c’est d’aller à la satisfaction des Besoins des entreprises. Et c’est ce travail que nous faisons depuis longtemps. Et lorsque, une fondation à l’image de la fondation pour les chimpanzés sauvages de Labé nous dit qu’elle a besoin de connaitre les méthodes de cartographie des espèces animales et végétales, pour nous il n’ya pas une demande aussi juste que celle-là. Donc on a couru vite pour venir satisfaire cette fondation dans le cadre de l’amélioration de ses compétences pour qu’elle puisse atteindre les objectifs fixés.’’

Etienne KAMANO Chef de la division formation continue

Il faut préciser que, c’est pour la première fois que l’office national de formation et de perfectionnement professionnel initie une session de formation pour cette fondation partenaire.