RELANCE DU CNPG/ LE CESAG DE DAKAR SOLLICITE PAR L’ONFPP.

L’office national de formation et de perfectionnement professionnels ONFPP multiplie les contacts afin de relancer les activités du centre national de perfectionnement à la gestion(CNPG).Une signature de partenariat a eu lieu ce mercredi entre l’office et le centre africain d’études supérieures en gestion de Dakar.Objectif,apporter son assistance dans la formation des cadres de cette institution afin qu’elle puisse répondre a ses missions assignées a sa création.La signature a lieu dans la salle de formation du CNPG .

 

Depuis des années, le centre national de perfectionnement à la Gestion (CNPG) est inactif. Sa relance est devenue une priorité absolue pour les autorités du ministère de l’enseignement technique et de la formation professionnelle. Avec le centre africain d’études supérieures en Gestion de Dakar, le directeur général de l’office  Lucien Beindou GUILAO espère valoriser tout le potentiel de cette institution. »Nous signons aujourd’hui ce protocole  pour pouvoir accompagner le CNPG à être ce centre de référence en Guinée.Le CESAG a fait ses preuves et nous avons beaucoup de cadres qui ont été formés par cette institution.Et nous croyons  aussi à la coopération sud-sud. »

Dans cet accord de coopération sud-sud, le centre africain d’études supérieures en gestion (CESAG) est attendu à la hauteur de sa réputation. Il va mettre son réseau et tout son capital d’expérience à profit pour permettre au CNPG de retrouver ses marques d’antan.Pour Balibié Saint auguste BALAYA directeur général du CESAG,l’objectif de son institution est de favoriser le développement des pays de la région. »Nous venons avec un réseau,un capital d’expérience,aussi bien que de formateurs ,de partenaires  techniques et financiers pour qu’ensemble nous puissions relever le grand défi celui de capacités,la force de travail afin que les objectifs assignés a ce service soient atteints.’

Ce centre national de perfectionnement a la Gestion CNPG a été crée en 1960 pour renforcer les capacités et le perfectionnement des cadres des services publics et prives sur place. Apres quelques années de gloire, il souffre aujourd’hui d’un déficit de personnel qualifie. La ministre de l’enseignement technique croit en cette structure et salue la démarche du directeur général de l’office.’‘C’est en cela qu’il convient de saluer  ici l’engagement et la volonté du directeur général de l’ONFPP qui ne ménage aucun   effort dans le cadre de la relance du CNPG.J’ose croire et vous dire très fièrement que ce partenariat va sans nul doute apporter une nouvelle dynamique au  bon fonctionnement du CNPG en souffrance depuis toujours.Mon département ne ménagera aucun effort pour accompagner cette vision  motivée par le renforcement de la coopération sud-sud.

Il y’a six mois, l’office national de formation et de perfectionnement professionnel a dote l’institution d’un plan stratégique qui s’étale sur trois ans. Le plan prend en compte toutes les faiblesses et propositions de relance. Avec ce nouveau départ l’espoir est grand.