ONFPP

Evènements

Janvier 2014
M T W T F S S
« Dec   Fev »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
👍 Newsletter

Souscrivez pour recevoir nos dernières infos

RAFPRO / 28 conseillers en formation

Les travaux de la 2eme réunion des conseillers en formation du réseau africain des institutions et fonds de formation professionnelle (RAFPRO) se sont ouverts ce lundi à Conakry après celle de 2015. Cette fois, ils se penchent sur l’Approche par les compétences, pour la conception, la gestion et le suivi évaluation des dispositifs de formation professionnelle en Afrique. Une approche considérée aujourd’hui comme la solution à l’inadéquation entre la formation et l’emploi. Dans son discours de bienvenu, le directeur général de l’ONFPP Lucien Beindou GUILAO a rappelé que :’’Les structures en charge du financement de la formation professionnelle membres du RAFPRO entendent apporter leur contribution dans la mise en œuvre des mesures et recommandations adoptées par les Etats et institutions pour la formation et la création d’opportunité d’emploi productif en faveur des jeunes et les femmes qui sont les plus touchés par le phénomène du chômage et de la précarité. Ce défi ne peut être relevé que par la formation professionnelle, l’apprentissage et l’enseignement technique. En agissant à ces niveaux, nous pouvons au niveau de nos différents états réduire le taux de la pauvreté et de la vulnérabilité.’’

Pendant deux semaines, ces 28 conseillers vont s’approprier des modules comme : planifier et conduire une étude sectorielle et préliminaire, les référentiels de métiers compétences les guides pédagogiques et les référentielles d’évaluations. Pour le secrétaire permanent du RAFPRO, l’idée est de développer le capital humain afin de faciliter l’insertion socio professionnelle et économique des jeunes du continent. ‘’Il est bien que ce qui sont les prescripteurs à savoir les institutions et fonds qui financent les actions de formation apprécient les programmes sachent véritablement comment s’élaborent ces programmes. Par quel mécanisme on en arrive véritablement à approcher les besoins réels de formation et comment on les traduits en situation réelle d’apprentissage ? C’est cela la manière d’assurer les interventions au profit des publics cibles’’.

Le représentant du ministre de l’enseignement technique Michel KOIVOGUI secrétaire général du du dit département encourager les membres du réseau tout en soulignant que cette démarche rime avec les objectifs du gouvernement de la république de Guinée.’’ A l’ouverture de cette session de formation, je tiens à vous rappeler que parmi les priorités du gouvernement du premier ministre Ibrahima Kassory Fofana se trouve en bonne place la valorisation de l’ensemble du système éducatif. Votre réseau qui se veut un cadre de concertation, de réflexion, d’échange d’expérience et de bonne pratique a choisi un thème de formation qui est pour nous d’importance capitale. Pour sa part, le gouvernement guinéen s’emploie à mettre en œuvre des centres de formation pour qualifier et relevé le niveau de jeunesse.’’

A noter que ce rendez vous de Conakry est une des recommandations de l’assemblée générale extra ordinaire du réseau tenu en 2018 à Cotonou. A l’issu de la rencontre, une politique régionale d’insertion des jeunes sera définie par ces conseillers.