ONFPP

Evènements

Janvier 2014
M T W T F S S
« Dec   Fev »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
👍 Newsletter

Souscrivez pour recevoir nos dernières infos

Première réunion du comité des experts

Conakry abrite depuis hier sous la houlette de l’office national de formation et de perfectionnement professionnels ONFPP, la toute première réunion des experts en formation du réseau africain des institutions et fonds de formation professionnelle de l’Afrique de l’Ouest et du Centre RAFPRO.

Reportage : Moussa KOMARA

Réunion de tous les enjeux pour ces dix experts venus de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Durant trois jours, ils vont tenter de ressortir un plan de validation de formation professionnelle 2019 et de préparer la 11 assemblée générale du réseau africain des institutions et fonds de formation professionnelle de l’Afrique de l’Ouest et du centre RAFPRO qui va se tenir en avril prochain à Ouagadougou. « Les institutions et fonds de formations professionnelles sont aujourd’hui une réalité tangible dans bon nombre de pays en Afrique. Et leurs bilans restent positifs pour ce qui est d’accroitre l’accès à une formation de qualité aussi bien pour les entreprises du secteur formel qu’informel de l’économie. C’est pourquoi, le besoin de disposer d’un cadre supplémentaire d’échange au sein du RAFPRO est d’une importance capitale. Durant cette rencontre de Conakry, vous aurez à échanger en vue d’atteindre les résultats attendus et dont l’enjeu est de taille. L’efficacité de votre action en faveur du RAFPRO dépend des choix d’objectifs clairs d’actions pertinentes et de stratégies efficaces de mise en œuvre de ses choix. » a rappelé Lucien Beindou GUILAO dans son discours de bienvenu.

L’objectif pour le réseau est de devenir un levier incontournable de lutte contre le chômage et le sous-emploi qui frappent de plein fouet les jeunes du continent. Mieux, booster le capital humain à travers une formation de qualité. C’est pourquoi le Nigérien Abdoul Jermal LAWAL président du réseau a tout d’abord sollicité auprès des membres de ce comité consultatif le sérieux et la rigueur dans le travail. Ensuite, il a par ailleurs souligné les grands enjeux de cette rencontre « Cette rencontre qui consacre votre entrée officielle sous la nouvelle dynamique sera intense en activité. Trois jours durant, vous aurez à vous pencher sur le programme concocté à votre intention qui comporte plusieurs points notamment: La préparation de la 11 assemblée générale ordinaire prévue à Ouagadougou, la validation du plan de formation 2019 du réseau, l’étude plan d’action 2019-2023 DDCR rafpro et la réflexion sur le programme régional de formation et insertion »

Le gouvernement guinéen salue les efforts de ce réseau qui s’investi dans la qualification des ressources humaines depuis sa création en 2006 à Cotonou. Michel koivogui secrétaire général du ministère de l’enseignement technique, de la formation professionnelle, de l’emploi et du travail représentant son Ministre Lansana KOMARA a dit ceci : La question de la formation et de l’emploi des jeunes est un enjeu majeur pour nous et pour tous les gouvernants du monde plus particulièrement en Afrique où les jeunes ont aujourd’hui une vitesse de croissance très élevée de par la démographie. Je m’en voudrais si je ne remerciais par le président du réseau et le secrétaire permanent qui depuis le lancement de la formation des conseillers en formation essaie d’être proche. Encore une fois, en soyez vraiment remercier pour cette marque de volonté et d’engagement pour la qualification des ressources humaines du continent. »

Au terme de cette toute première réunion des experts du réseau, un programme régional de formation et d’emploi pour les jeunes du continent sera élaboré. L’idée est de freiner le chômage et l’oisiveté des jeunes en Afrique.